Alain Simard : Démocratiser le jazz

Un regard personnel sur les archives comme mémoire de notre vibrante culture, de nos succès internationaux, en documentant l’histoire d’un festival grandiose, qui fait vibrer Montréal en étant ouvert sur le monde.

Un don d’archives qui démontre les impressionnants effets d’un festival sur son public et sur les lieux montréalais. Une histoire documentée et conservée à tout jamais dans les Archives nationales.

Voir la première capsule de la série « Fragments d’histoire », Martine Tremblay : Les coulisses de l’exploit.