Joseph-Émile Chabot: l’ingénieux photographe

Au début du XXe siècle, le photographe Joseph-Émile Chabot fait plusieurs séjours sur la Côte-Nord en passant par Godbout, Franquelin, Havre-Saint-Pierre, Rivière-au-Tonnerre, et plusieurs autres endroits. Cette capsule de la série Cette histoire nous mènera loin nous invite à plonger dans les Archives nationales du Québec à Sept-Îles.

Investissant les baies, les anses et les villages, Joseph-Émile Chabot photographie des lieux, des bâtiments, mais surtout des gens. Tous « endimanchés », ses modèles sont nombreux. Ingénieux, il développe certaines images dans la chambre noire installée à bord de sa goélette et peut ainsi vendre ses clichés aux gens du coin en les leur remettant la journée même.

Cette douce plongée dans l’univers de son travail nous permet de découvrir des portraits de famille, des scènes plus intimes et quelques mises en scène à une époque où la région était en pleine ébullition avec l’implantation des industries de la forêt et des pêches. Joseph-Émile Chabot aurait sans doute aimé pouvoir profiter de la découvrabilité sociale permise par les Instagram, Facebook ou HistoryPin de ce monde!

Apparaissant sur la photo : Guy Côté, Historien et chercheur.

Tournage avec Guy Côté, historien et chercheur, à La p’tite brocante à Sept-Îles. Photographie : Virginie Lamontagne

Une production de la Fabrique culturelle en partenariat avec Bibliothèque et Archives nationales du Québec à l’occasion du 100e anniversaire des Archives nationales du Québec. Avec le soutien de la Fondation de BAnQ.

Logo de la Fabrique culturelle.Logo de la Fondation de BAnQ.